Paysage
English

Viviane Chabot

Par un bel après-midi d'automne, une ballade en forêt était une façon agréable de patienter jusqu'au retour de mon amie, en conpagnie de son gros chien Wisky. Avant de partir, son copain me met en garde contre les ours qui rodent en cette période. Je lui répond du tac au tac que moi et Wisky allons lui faire la passe à cet ours s'il se pointe. Alors en marchant dans le sentier de la rivière j'apperçu des pistes d'ours assez petites au bord d'un étang. Bof… pas la peine de rebrousser chemin, je suis en sécurité avec mon toutou. C'est au retour et au même endroit que nous avons surpri l'ours, d'environ 3 ans, en train de boire. Wisky en bon chien protecteur et ne sachant pas à qui il a à faire, fonce sur lui! La poursuite s'arrête au travers les bois à quelques mètres. Ce que j'enttendais était horrible. Les deux animaux s'affrontaient par des grognements. C'est quand Wisky est revenu auprès de moi avec l'ours derrière lui que mon cœur s'était vraiment mis à débattre. L'ours s'était arrêté à la limite du sentier pour m'identifier. Je lui parlais, je reculais doucement et il s'est enfui. Ouf… quelle frousse! Un ours qui a déjà été provoqué aurait pu s'en prendre à moi aussi. Wisky s'en ai tiré avec une profonde coupure de griffe sur le bas du dos. Rien de grave pour le toutou téméraire. On peut dire que le copain de mon amie est un peu devin. La moral de cette histoire est qu'il vaut mieux garder son chien en laisse où qu'on aille.

Viviane Chabot
St-Aimé-des-lacs ,