Paysage
English

Pascale Duhamel

Bonjour,
Mon histoire ressemble plus à une observation, faite à Dollard-des-Ormeaux, sur l'île de Montréal.
Depuis environ deux ans, des lièvres apparaissent sur nos pelouses. L'année dernière, il y en avait tellement qu'à chaque promenade estivale dans le quartier, nous pouvions jouer à "trouver le lièvre". Au printemps, on voit des familles de 5 lièvres se nourir sur le petit parc circulaire au centre de la rue. Plus tard en été, ils mangent nos hostas.
Cet envahissement coincide avec deux événements:
1) l'interdiction d'utiliser des pesticides pour les pelouses, ce qui fait que nous avons de plus en plus de trèfle, de pissenlit et d'autres herbes,
2) et la destruction quasi complète du boisé derrière notre rue où on trouve maintenant de grandes maisons. Le boisé donnait également sur un grand cimetière.
Est-ce que ça coincide aussi avec une augmentation naturelle de la population, comme décrite dans votre fiche sur le lièvre?
Si ça vous intéresse, la zone en question se trouve entre le boulevard Gouin, Sunshine, Spring garden et Sunnybrooke.
Merci!

Pascale Duhamel